Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 21:05

Bonsoir à toutes !

 

Aujourd'hui, je vais vous présenter un précieux qui ne fera pas monter votre adrénaline tant il a été vu, revu et encensé sur les blogs depuis des mois entiers : Cosmos de Picture Polish.

 

Eh oui, je suis en retard sur ce coup là, je l'avoue. Mais j'ai perdu ma frénésie des vernis rares et chers tout plein de couleurs. Je préfère désormais me promener, faire les boutiques et avoir un vrai coup de foudre.

 

Puis mes photos datent de plus d'e deux mois. Car Cosmos, bien qu'il soit assez foncé peut s'avérer idéal comme vernis "piscine". J'en ai fait l'expérience et je ne regrette pas.

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/Cosmos/c8.png 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/Cosmos/c94.png

 

A l'application, il est très agréable malgré un pinceau assez épais : l'arrondi se dessine très facilement et ia matière est assez fluide. Son temps de séchage est rapide et sa tenue vraiment bonne. Le retrait ne m'a pas posé non plus trop de problèmes car les paillettes sont ultra fines.

 

Le résultat, on le connait : l'animal est superbe, très profond, comme une galaxie peuplée de millions d'étoiles. Un régal !

 

 

Place aux photos pleines de chaleur tropicale !

 

 

 photo c7.png  photo c3.png  photo c6.png  photo c5.png  photo c1.png  photo c2.png  photo c4.png

 

 

Pour le nail art, pas de grande prise de tête. J'ai attrapé une planche de water decals HQ que j'adore : les T323 obtenus chez Emnails.

 

Ces petites bêtes sont censées former des roses argentées en french. Pour le coup, j'ai choisi les formes arrondies et les ai déposées en half-moon : idéal pour faire classe et discret au bord la piscine, un verre de Sex on the Beach à la main, bien sûr.

 

 

 photo c92.png  photo c93.png  photo c91.png  photo c9.png

 

Cosmos de Picture Polish, une création de Pshiiit, est disponible (seulement parfois, car les stocks s'épuisent trop vite) dans sa boutique au prix de 12,99 €.

 

http://pshiiit.files.wordpress.com/2012/04/boutique1.jpg?w=160&h=244

Qu'en pensez-vous ?

Repost 0
Published by croushmoush - dans Pailletés
commenter cet article
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 21:30

Bonsoir à toutes !

 

Je vous présente aujourd'hui un vernis dit texturé qu'Anne de Polishinail m'a envoyé pour un test dans le cadre du partenariat avec la boutique : Golden Rose Holiday 52.

 

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/GR%20HOLIDAY%2052/g6.png

Je vous l'avoue : les produits de style mat sugar, je n'ai jamais trop accroché. Pour moi, c'est comme s'appliquer une bonne couche de crépi sur la kératine. Je ne trouve pas cela classe car j'ai l'impression que cela manque de précision, que des irrégularités se marquent sur ce type de manucure.

 

Bref, ce qui est bien avec celui-ci, c'est qu'il est pailleté et malgré tout un peu brillant. Donc je me lance !

 

Au niveau de l'application, je le trouve bien plus pratique que je ne le pensais : les couches se font fines, mais pourtant assez opaques, et la matière ne devient pâteause qu'au bout d'un certain moment. Bien que le pinceau soit assez épais, l'arrondi se crée aisément. Il sèche relativement vite.

 

Par contre, je vous déconseille de tenter des couches épaisses : d'une part, le vernis mettra environ un siècle et demi à sécher, d'autre part, les irrégularités se formeront bien plus facilement et le risque d'obtenir une manucure cabossée s'approche de l'infini.

 

Sa tenue est quant à elle plus qu'excellenet sans top coat, puisque je le porte depuis 4 jours sans aucun éclat.

 

 

Quant au résultat, je ne sais pas trop quoi penser. Sa couleur, et la brillance des paillettes font de lui une petite bombe. Mais avoir des ongles rugueux me pertube assez fortement, ainsi que son côté "pas fini". Il me permet tout de même de faire un pas vers la réconciliation avec les vernis texturés.

 

 

Place aux photos :

 

 

 photo g5.png  photo g7.png  photo g4.png  photo g3.png  photo g92.png  photo g1.png

 

Je décide de le tester avec top coat pour me sentir mieux dans mon corps texturé. Eh bien finalement, il est tout aussi intéressant avec son enveloppe glossy.

 

Ce mangeur de top coat (prévoir deux bonnes couches de Seche Vite) change complètement de couleur (il est bien plus foncé, limite bois de rose avec cette couche de finition) et de personnalité, et ce n'est pas pour me déplaire. Un 2 en 1 en gros.

 

 

 photo g9.png  photo g91.png  photo g2.png

 

Qu'en pensez-vous ? Quelle est votre version favorite ?

 

Golden Rose Holiday 52 est disponible chez Polishinail au prix de 5,20 €.

http://www.polishinail.com/themes/perlamoda/img/logo.png

 

A bientôt !

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/haul%20polishinail/9.png

Repost 0
Published by croushmoush - dans Mats
commenter cet article
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 19:00

Bonsoir à toutes !

 

Cet article est porteur d'une bonne nouvelle : je vous annonce solennellement mon retour sur le blog, avec pleins d'articles en préparation ! Après une période difficile, la motivation est revenue...

 

Donc voici une petite merveille qu'Anne de Polishinail m'a envoyé dans le cadre de mon partenariat avec la boutique: le Golden Rose Impression 07.

 

Il s'agit d'un vernis plume, la tendance du moment qui consiste à mélanger des longues paillettes filiformes de différentes couleurs avec du vernis transparent ou jelly. Ici les teintes sont bleu et violet métalisés.

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/gr%20impression%2007/gr071.png

 

J'effectue deux tests afin d'obtenir des rendus différents.

 

Dans un premier temps, je dépose la matière sur ma base coat, comme un vernis de couleur à part entière.

 

Trois couches assez épaisses sont nécessaires pour avoir une bonne opacité. C'est beaucoup, mais pas tant que ça, pour un vernis censé servir de top coat. L'arrondi est plus facile à peindre que je ne pensais.

 

Par contre, là où le bas blesse, c'est que ce petit animal tétu se transforme en ciment sur le pinceau en à peine deux couches : il devient rapidement épais et très difficile à manipuler.

 

Son temps de séchage est forcément un peu plus long, et je vous conseillerais de poser une couche de base avant de passer à l'étape Seche Vite. Je m'explique : avec le top coat, il n'est pas granuleux au toucher, heureusement ; par contre il l'est à l'oeil nu, et surtout à l'oeil de mon appareil photo ! Il faudra également passer un coup de lime sur les tranches et faire preuve d'un peu de patience pour les paillettes qui déborde légèrement du bord libre.

 

L'effet est vraiment superbe, mais j'ai beaucoup de mal à obtenir un jpeg correct sans que tous les défauts soient visibles....

 

Place aux photos venues tout droit de l'enfer !

 

 

 photo gr076.png  photo gr075.png

 

Dans un second temps, je dépose deux couches assez fines sur un vernis crème noir. La différence se sent tout de suite : mes mains se transforment en soirée disco ulta festive, l'aspect granuleux et brouillon est effacé grâce à la teinte de base, et toutes mes collègues tombent amoureuses de ma manucure.

 

 

CQFD. En gros, tu peux pas test' avec les superpositions de Croushy.

 

 

 photo gr077.png  photo gr074.png  photo gr072.png  photo gr073.png

 

Cette petite merveille signée Golden Rose est disponible chez Polisihinail au prix de 5,20 €.

 

http://www.polishinail.com/themes/perlamoda/img/logo.png

 

Bien sûr, vous pouvez profiter de 8% de réduc' hors pack à partir de 10€ d'achat avec le code CROUSH-8.

 

 

A très bientôt !

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/haul%20polishinail/9.png

Repost 0
Published by croushmoush - dans Pailletés
commenter cet article
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 14:30

Bonjour à toutes !

 

Eh oui, je suis de retour de vacances... Mais pas longtemps, pour votre plus grand malheur, car je pars encore une semaine samedi prochain, pour d'autres raisons.

 

Il n'empêche que pendant mes longues vacances, j'ai eu le temps d'effectuer quelques swatch et de prendre plusieurs photos, dont certaines merveilles de la boutique Polishinail.

 

Pour le moment, voici enfin mon premier swatch de vernis de la collection Laque very chic, collection dont vous avez certainement entendu parler ces derniers mois à moins d'avoir vécu dans un bunker au fin fond de l'Amazonie.

 

Comme je suis une fan de violet, j'ai tout d'abord acheté l'électrique Ultra Violine, qui n'est pas tout à fait un crème car il possède de très fines paillettes.

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/Ultra%20Violine/u92.png

 

Ces vernis possèdent un nouveau pinceau.... Que dire.... Je préférais celui de la collection précédente, car moins épais. Mais je suis en même temps satisfaite qu'Agnès b. n'ait finalement pas cédé à la mode des gros moches plats à la L'Oréal.

 

Du coup, à l'application je galère un peu plus que d'habitude, mais comme le vernis est assez fluide, je ne bataille pas non plus. Son temps de séchage est correct, tout comme sa tenue (bien que je m'attendais à un peu mieux, comme l'avait promis Agnès).

 

Le résultat est tout à fait satisfaisant : le violet est clair et pète bien la rétine. Mais il fait de légères bulles à la seconde application, défaut que j'imcombe à la chaleur du mois d'août dernier.

 

 photo u1.png  photo u4.png  photo u3.png  photo u2.png  photo u5.png

 

Sympa, non ?

 

 

Pour le nail art, je décide de m'éclater un bon coup.

 

Partie sur mon délire de dégradés à motifs, comme dans un article précédent, je m'inspire cette fois-ci à 100 % de la photo que j'ai adorée :

 

http://www.mynailpolishonline.com/wp-content/uploads/2013/01/faded-dots.jpg

 

 

Après avoir effectué un dégradé avec un vernis doré pailleté basique, je m'arme de mon dotting tool et d'un peu de patience. Je tente tant bien que mal de former des petits pois un peu partout sur mes ongles, puis j'attends environ une heure avant de déposer ma couche de Seche Vite.

 

J'aime beaucoup le résultat, bien que je sois consciente que cela n'est pas parfait. Je continuerai donc à m'entraîner, promis !

 

 photo u7.png  photo u9.png  photo u6.png  photo u8.png  photo u91.png

 

Qu'en pensez-vous ?

 

Ultra Violine est disponible pour 8,90 € au CCB.

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/haul%20polishinail/9.png

Repost 0
Published by croushmoush - dans Crèmes
commenter cet article
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 20:30

Bonjour à toutes !

 

Après le Frenz Nail S11, je vais vous présenter un nouveau vernis gadget pour se la péter à la piscine ou à la mer : il s'agit tout simplement d'un ultra-holographique de couleur mauve clair ou parme, le Perfect Holographic H1 que j'ai acheté chez Polishinail.

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/Perfect%20Holographic%20H1/H19.png

 

Comme son petit frère, le H2, ce monsieur s'applique facilement grâce à son piceau fin et à la fluidité de sa matière. Bien sûr, je ne peux que vous conseiller d'y appliquer une Aqua Base au préalable, au risque de vous retrouver avec des trous tout partout même au bout de plusieurs tentatives.

 

Les couches sont particulièrement fines naturellement, donc il sèche très vite.

 

Sa tenue est bonne sous réserve d'y avoir rajouté un peu de top coat.

 

Le top coat, parlons-en ! En effet pour les vernis hyper holographiques comme celui-ci, les filles me conseillent souvent de ne pas en poser car cela altère pas mal l'arc-en-ciel que forment les fines paillettes du monstre.

 

Or j'ai fait le test, et j'en ai conclu qu'effectivement mon Seche Vite gâche un peu la fête. Mais je vous rassure, comme vous pourrez le voir sur les photos : la différence ne se voit vraiment qu'à l'ombre. Quand la lumière a répondu présent pour mettre en valeur mon vernis (oui, oui, rien que pour ça...), ce désagrément est minime, du moins à l'oeil nu.

 

 

Personellement je préfère toujours mettre mon Seche Vite adoré car, tout d'abord il protège et fait briller ma manucure ; ensuite il me permet de vaquer à mes occupations une heure après ma pose sans devoir trop m'inquièter de l'état de la petite pâte présente sur mes ongles. Et puis dans le cas des vernis fins comme celui-ci, il permet de cacher mes stries, qui ont tendance à être mises en valeur lorsque je peinturlure ma kératine....

 

Voici les photos de cette petite beauté à l'iombre :

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/Perfect%20Holographic%20H1/H12.png

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/Perfect%20Holographic%20H1/H11.png

 

Au soleil (main gauche avec top coat, main droite, sans top coat) :

 

 

 photo H15.png  photo H14.png
 photo H13.png  photo H18.png  photo H17.png

Encore une fois, je suis conquise par la marque.

 

 Perfect Holographic H1 (quel nom sexy) est disponible chez Polishinail au prix de 4,95 €.

 

http://www.polishinail.com/themes/perlamoda/img/logo.png

 

N'oubliez pas que vous pouvez profiter de 8% de réduc' dans la boutique hors pack et hors promos à partir de 10€ d'achat avec le code CROUSH-8.

 

Qu'en pensez-vous ?

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/haul%20polishinail/9.png

Repost 0
Published by croushmoush - dans Holos
commenter cet article
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 20:25

 

 

Bonsoir !

 

Entre deux swatch de vernis à ongles (ne vous inquiétez pas, quelques retouches photos, et les articles arrivent), je vais vous parler de MON film d'épouvante asiatique favori : Dark Water.

 

Cet article me tient vraiment à coeur, car il m'a vraiment émue et je l'ai d'ailleurs regardé 4 fois en moins de trois mois...

 

Petite présentation de l'oeuvre japonaise d'Hideo Nakata :

 

http://diaphana.fr/media/dark-water/Dark_Water_Affiche-320x421.jpg

 

Titre original : 仄暗い水の底から Honogurai mizu no soko kara

Réalisateur : Hideo Nakata

Année de sortie : 2002

Genre : épouvante, drame

Durée : 101 minutes

Acteurs principaux : Hitomi Kuroki dans le rôle de Yoshimi

                                   Kanno Rio dans le rôle de Ikuko

 

Ce film est basé sur une nouvelle de Kôji Suzuki, auteur du roman Ringu.

 

Le plot :

 

Yoshimi Matsubara, en instance de divorce, décide d'emménager seule avec sa petite fille Ikuko dans un nouvel appartement. Elles déchantent assez rapidement en remarquant que l'immeuble est vieux et que l'humidité règne, sutout chez elles...

 

L'inquiétude commence à gagner Yoshimi lorsqu'Ikuko découvre sur le toit de l'immeuble un sac de classe rouge qui semble les suivre, et réapparaître à chaque instant, en même temps que les satanées fuites d'eau recouvrant le plafond de leur chambre.

 

Car le sac appartient à une mystérieuse petite fille en K-way jaune, rôdant dans les couloirs et habitant dans l'appartement situé juste au-dessus de celui de Yoshimi...

 

 

 

 

Je vous préviens d'emblée : Dark Water n'est pas un film d'horreur. Il s'agit là de pure épouvante, avec une entité qui imite très légèrement et subtilement le Sadako style.

 

  http://www.horror-extreme.com/Content/images/dark-water/dark-water-8.jpg

 

 

Il ne fait pas non plus vraiment peur (sauf au début), avec très peu de scènes où j'ai sursauté, mais l'angoisse est bien présente.

 

J'ai senti une tension tout au long de l'oeuvre, une sensation de claustrophobie dans cet environnement étrange et humide, avec ces couleurs délavées et le stress de cette eau qui coule inlassablement.

 

L'action y est assez lente, comme dans de nombreux japonais, les mouvements des personnages sont souvent au ralenti et beaucoup de détails, mis en avant.

 

Le caractère de Yoshimi a eu tendance à bien m'énerver durant la première partie du film. Décidément, dans les films de Nakata, les personnages féminins ne sont pas gâtés, tous hystériques et pleurnichards de façon exagérée (voir la première scène avec les services sociaux), mais finalement je me suis petit à petit indentifiée avec cette héroïne.

 

Et le film m'a bouleversée... littéralement...

 

J'ai pu le visionner un vendredi soir sous la couette sans avoir besion de pleurer de terreur à chaque bruit de fond de ma chambre. Par contre, mes larmes sont arrivées pour une toute autre raison, il m'a brisé le coeur.

 

Le film se suit sans grand retournement de situation avec des effets spéciaux peu présents et ridicules, mais l'angoisse monte crescendo pour exploser sous la forme d'un désespoir face à un destin tragique.

 

Je m'explique : cette histoire est basée essentiellement sur la relation mère/fille de Yoshimi et Ikuko. Or je n'ai pas (encore) d'enfant et je ne saurais dire ce qu'une mère pourrait ressentir en voyant ce chef d'oeuvre.

 

Le sacrifice d'une mère pour sa progéniture. Voilà ce que m'inspire Dark Water, et Nakata l'a exprimé d'une façon grandiose au travers d'une banale (mais réussie) histoire de fantôme.

 

Dark Water amène également à la réflexion en illustrant le drame de certains divorces où les parents se déchirent pour la garde de leurs enfants, et leur sentiments face à certaines terribles situations.

 

Quant au final, je le trouve juste superbe, presque épique.

 

Je suis désolée de ne pas trouver plus de mots, et ne peux que vous conseiller ce film qui, à mon opinion dépasse Ring de plusieurs points de vue : l'émotionnel et le réalisme.

 

 

http://toncanape.com/wp-content/uploads/2012/11/Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2012-11-02-%C3%A0-00.04.03-1024x670.png

 

http://toncanape.com/wp-content/uploads/2012/11/dark-water-2002-01.jpg

http://toncanape.com/dark-water/

 

 

Je finirai par un petit coup de gueule : le remake américain a vraiment gâché cette histoire ! Contrairement à The Ring ou The Grudge que je trouve assez réussis, celui-ci a totalement délaissé la partie angoissante et claustrophobique que la version orignale nous apportait. En gros, Dark Water US ne traite que de la relation mère/fille et de la jalousie de l'entité. Seule l'actrice Jennifer Connelly sauve le film avec un très bon jeu...

 

Voici d'ailleurs la bande-annonce :

 

 

 

 

Bon visionnage (de la version japonaise) !

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/haul%20polishinail/9.png

Repost 0
Published by croushmoush - dans Divers
commenter cet article
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 20:30

Bonsoir à tous !

 

Pour ma première "critique" de cinéma d'horreur asiatique, j'ai décidé de m'attaquer au grand classique "Ring", puisque c'est avec ce film que toute la déferlante de fantômes au cheveux longs et gras a commencé...

 

Tout d'abord, petite présentation du film...

 

http://www.cinemapassion.com/lesaffiches/Ring-20111007063538.jpg

 

Titre original : リング (Ringu)

Réalisateur : Hideo Nakata

Année de sortie : 1998

Genre : épouvante, horreur

Durée : 96 minutes

Acteurs principaux : Nanako Matsushima dans le rôle de Reiko

                                   Hiroyuki Sanada dans le rôle de Ryuji

                                   Otaka Rikiya dans le rôle de Yoichi

 

Le plot :

 

Deux lycéennes seules à la maison, Tomoko et Masami, s'amusent dans la chambre à se faire peur en parlant d'une rumeur concernant une vidéo-cassette qui, une fois visionnée, provoquerait la mort de son téléspectateur, et cela en une semaine. Tomoko avoue l'avoir vue lors d'une virée avec 3 autres amis sans pour autant vraiment y croire.

 

Sauf que dans quelques minutes, cela fera exactement sept jours qu'elle l'a vue...

 

Tomoko, qui se retrouve seule, alors que Masami est partie au toilettes, se dirige vers le frigo, et entend quelque chose provenant de la télévision qui pourtant n'a jamais été allumée. Elle l'éteint, puis après s'être retournée, entend de nouveau un son étrange, et quelque chose se dirige vers elle, provoquant sa mort.

 

Sa tante, Reiko, journaliste qui enquête sur la fameuse rumeur, apprend alors que Tomoko a pu mourir dans les circonstances suivant le visionnage de la vidéo. Ses doutes se confirment lorsqu'elle apprend que ses amis sont tous les trois morts d'une crise cardiaque à a même heure que Tomoko.

 

Elle décide donc d'approfondir son enquête en suivant le chemin parcouru par les quatre lycéens et se rend à Izu, dans un hôtel où ont séjourné les étudiants. C'est à la réception qu'elle repère une cassette vidéo dans une jaquette blanche et sans nom.

 

Reiko prend alors le risque de la visionner sans se douter que cette vidéo changera à jamais sa vie et celle de sa famille.

 

 

 

 

 

Ma relation avec ce film est différente des autres parce que, d'une part, il s'agit de mon premier film asiatique, et, d'autre part, comme beaucoup de monde, j'ai vu la version américaine avant celle-ci.

 

C'est donc difficile de se faire une idée, une première impression, sur cette oeuvre après avoir visionné une version plus lisse, plus léchée et légèrement plus romancée.

 

Néanmoins, si vous n'avez pas vu le remake américain, je peux vous assurer que ce film fait peur, très peur.

 

Tout d'abord, il a révolutionné le genre "horreur", plus enclin dans les années 90 à nous envoyer des slashers, ou des survivals type teen movie, le tout avec pas mal d'hémoglobine, à la Scream.

 

Il n'y a presque pas de sang dans Ring, juste un fantôme qui fait flipper. Ce fantôme, suivi par Ju-On (version originale de The Grudge), qui va d'ailleurs lancer le Sadako style, les femmes vengeresses aux longs cheveux gras et noirs qui tombent devant le visage  :

 

http://images.wikia.com/desencyclopedie/images/2/2b/Ringu_sadako.jpg

 

 

Et là, quand on voit la dame avancer de façon désarticulée, avec en plus ce bruit de grincement strident, on regrette d'avoir décidé de mater ce film seule dans son lit un soir d'orage.

 

L'histoire est originale et se suit facilement, j'ai d'ailleurs tenté pendant tout le film de refaire chaque instant dans ma tête afin de comprendre le pourquoi du comment, jusqu'au twist final qui m'a glacé le sang.

 

Car le cinéma asiatique horrifique (et pas que) est connu pour contenir des retournements très intéressants et chaque film tente de trouver le plus original.

 

La course au meilleur twist en gros.

 

Celui de Ring est assez inattendu, bien que je pensais avoir toutes les cartes en main ; mais au contraire de beaucoup d'autres, il ne détruit pas tout ce qui avait été acquis et  compris linéairement, ce qui le rend d'autant plus qualitatif.

 

 

Pourtant Ring n'est pas mon préféré dans le genre.

 

Pourquoi ?

 

Tout d'abord, comme je l'ai expliqué précédemment, j'avais vu la version US avec Naomi Watts quelques semaines avant de visionner l'original. Et cela change pas mal de choses.

 

Le remake comporte plus de scènes, une héroïne à laquelle, moi occidentale de base, m'identifie plus facilement, et des personnages tout gentils, pleins d'empathie, de morale et de bonnes intentions comme dans la plupart des films américains dignes de ce nom.

 

Le découverte de Ringu a donc été plus laborieuse.

 

Tout d'abord, l'histoire est bien moins longue, moins romancée (la scène du cheval qui saute du bâteau dans The Ring - nom de la version cainri -  était mémorable), sans fioritures, ni musique épique. Les effets spéciaux sont quasi-inexistants, et quand on a la chance d'en voir un, on se dit : "ah ouais... bien pourri."

 

Quant aux protagonistes... A part Toichi, le petit garçon, ils sont facilement détestables.

 

Ryuji, l'ex mari de Rriko, bien qu'il soit attentif aux autres, bien que je puisse remarquer qu'il est d'une aide et d'une générosité précieuses, passe pour un rustre de service, macho, froid et énervé (si vous l'avez vu sourire pendant le film, vous pouvez m'indiquer la scène, parce que ce sera à rentrer dans les annales).

 

Reiko, l'héroïne, passe,elle, pour une écervelée qui ne fait qu'écouter ses passions (voir la scène du puits quand elle décide de tout abandonner). Les deux forment une caricature de couple séparé, difficilement supportable.

 

Mais apparemment, cela arrive souvent dans les films japonais : j'ai l'impression que les scénaristes ont tendance à grossir, exagérer les réactions et les défauts des personnages, la douceur et les sentiments passant souvent au second plan.

 

Pour autant, ce film est vraiment très bon de mon point de vue : il a tout d'abord révolutionné le genre, ce qui n'est pas rien. J'ai rarement vu un film aussi effrayant avec peu de scènes d'horreur, car quasiment tout se passe dans la tête de son spectateur. L'horreur de Sadako et la peur qu'elle engendre sont suggérées subtilement.

 

Quant à l'image et au son, on est pas dans le super grand budget... Mais cette simplicité s'avère souvent plus efficace pour provoquer des frissons. Je me rappelerai toujours des ongles de Sadako. Je me rappelerai toujours de son grincement.

 

En bref, un film réussi avec une ambiance légèrement glauque que je ne peux que vous conseiller pour débuter dans le genre. Par contre, il est moins efficace si on a déjà vu la version américaine que j'avoue à demi mot avoir également bien appréciée.

 

 

Hideo Nakata est un artiste, il l'a d'ailleurs prouvé une seconde fois avec le film d'épouvante qui a suivi, Dark Water (mon préféré de tous, que je vous présenterai la semaine prochaine).

 

 

En attendant, voici les premières scènes de Ringu pour vous mettre l'eau à la bouche avant d'aller vous coucher :

 

 

 

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/haul%20polishinail/9.png

Repost 0
Published by croushmoush - dans Divers
commenter cet article
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 20:30

Bonsoir à toutes !

 

 

Aujourd'hui je vous présente un vernis de la toute dernière collection de Flormar : les Wet Look. Il s'agit, comme les vernis Golden Rose Rich Color, de jolis crèmes aux couleurs estivales, longue tenue... Et pinceau pourri. Oui, je l'avais prédit, Flormar n'allait pas résister au pinceaux de type L'Oréal que je déteste. Ca n'a pas loupé

 

Je suis énervée, mais je vous présente quand même le WL 02, car il est superbe.

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/Flormar%20WL%2002/wl0291.png

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/Flormar%20WL%2002/wl0292.png

 

A l'application, j'ai bien sûr un peu de mal avec ce type de vernis. La matière n'est quant à elle pas très fluide, mais pas pâteuse non plus. Du coup ça fait quelques trous, et bien que le WL 02 soit opaque en deux couches, je suis obligée d'y rajouter une troisième pour y remédier.

 

En gros l'application est... un peu détestable, mais pas trop.

 

Son temps de séchage et correct, et sa tenue très bonne, environ 5 jours.

 

La couleur est superbe, un mélange de vert menthe et de vert d'eau avec une légère pointe de néon, et une brillance incomparable.

 

Voici les photos :

 

 

 

 photo wl021.png  photo wl024.png  photo wl022.png  photo wl023.png

 

 

Qu'en pensez-vous ? Moi en tout cas, je le trouve vraiment très joli. Dommage pour l'application !

 

Et puis, je me suis enfin décidée à faire un nail art manuel, avec un pinceau liner. Cela doit faire un an que je n'en ai pas fait. Oui, un an ! Pourtant c'est avec ça que j'ai commencé le nail art en 2010.

 

Bref, après quelques tests pas très concluants, je tamponne le NFU Oh 26  - un des mes premiers vernis - avec une éponge afin de tenter un dégradé. Test passé avec succès : j'ai réussi à faire un gradient presque parfait. Je saute de joie.

 

Ensuite, je m'inspire d'une photo trouvée sur Pinterestet que j'ai beaucoup appréciée :

 

http://www.mynailpolishonline.com/wp-content/uploads/2013/01/faded-dots.jpg

 

Vous pouvez trouver cette manucure sur le blog de My nail Polish Online.

 

J'aime bien le coup de la couleur des motifs (les pois blancs en l'occurence) qui disparaissent et se fondent dans le dégradé.

 

Mais comme j'ai la flemme de faire des pois (parcque que le temps de séchage avoisinne plus le millénaire que les dix minutes avec eux), je dégaine un pinceau liner de chez Kiko et décide de tracer des fines lignes de Flormar XL 02 sur la french rose dégradée.

 

Ce nail art m'a pris 10 minutes, ni plus ni moins, et je suis assez satisfaite du résultat.

 

Et puis bon, vous commencez à me connaître : dès que je repère un bon filon en nail art, je ne peux m'empêcher de le décliner sous différentes formes et couleurs. Je vous préviens donc : attendez-vous à en voir, des motifs qui s'évaporent avec les dégradés. Surtout que je tenterai bien l'aventure stamping.

 

Place aux photos !

 

 photo wl028.png  photo wl027.png  photo wl026.png  photo wl025.png

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/Flormar%20WL%2002/wl029.png

 

Bonne soirée et à bientôt !

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/haul%20polishinail/9.png

Repost 0
Published by croushmoush - dans Crèmes
commenter cet article
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 19:40

Bonsoir !

 

 

Aujourd'hui je vais vous parler d'un sujet qui n'a rien à voir avec les ongles ou le monde de la beauté, mais qui me tient à coeur car j'en suis fan : les films d'épouvante et les thrillers horrifiques asiatiques.

 

 

 http://www.kanpai.fr/t/1000/850/3/2012/04/ring.jpg

http://www.kanpai.fr/japon/les-8-meilleurs-films-japonais.html/attachment/ring

 

 

Comme pas mal de monde, j'ai commencé avec Ringu (ou Ring) - le grand classique japonais - il y a une dizaine d'années, le concept de fantôme féminin aux longs cheveux noirs bien gras capable de tuer par un simple regard et par pur esprit de vengeance (le "Sadako style") m'a plu immédiatement. J'ai pris un véritable plaisir à avoir peur de ce fantôme muet utilisant la technologie pour arriver à ses fins et du twist excellent (que je n'avais pas trop compris au début).

 

Voici d'ailleurs à quoi ressemble un fantôme Sadako style, quasi-omniprésent dans les films purement d'épouvante asiatiques et inspiré des "Yurei" :

 


 

http://2.bp.blogspot.com/_v0fV15P7uQo/SluakwTZtbI/AAAAAAAAGI4/1sw8Btyenc8/s400/ring+3.jpg

 http://data.whicdn.com/images/34699880/74379831316015967_KYlEwaxE_c_large.jpg

 

http://gourmethorror.files.wordpress.com/2012/02/shutter-thai-movie_2004_400x352.jpg

 

 

 

Elles sont flippantes, ces dames, non ?

 

Quelques mois plus tard, je découvrais le  style coréen, bien inspiré de Ring mais aussi efficace car politiquement moins correct, avec "A tale of two sisters".

 

 

Et puis, j'ai oublié... Jusqu'en avril 2013 où je redécouvrais toute cette collection de perles horrifiques sur le site de streaming gratuit et (presque ?) légal, Viki.com après avoir regardé  un des mes dramas turcs favoris.

 

J'y ai visionné un Coréen, Muoi- the Legend of a Portrait, somme toute assez simple et pas très original, mais qui m'a donné envie d'aller plus loin dans la découverte. J'ai donc dévoré le lendemain 4 fillms en entier... La passion - du moment, hein - était née.

 

Mais pourquoi donc les films d'horreurs asiatiques ?

 

Ne vous y méprenez pas : je ne suis pas raciste en matière de cinéma d'épouvante et de thrillers. J'ai toujours eu un petit faible pour ce type d'oeuvres qu'elles soient françaises, américaines, suédoises ou anglaises, par exemple.

 

Seulement le cinéma asiatique a ce petit plus : la subtilité. L'horreur n' y est pas souvent explicite : rares sont les fois où l'on peut entrapercevoir des corps démembrés (à moins de regarder des navets de type Guinea Pig) ou des meurtres d'ados écervelés. Cette horreur est suggérée et c'est cet appel à notre imagination que je trouve vraiment effrayant. Pas grand-chose à voir avec les slashers ou le torture porn, bien qu'on en trouve quelques uns.

 

Mais l'épouvant et l'horreur asiatiques restent assez variées à mon goût. Il n'y a pas que des jeunes filles vengeresses Sadako-stylisées. Le thriller horrifique avec des histoires de mafieux ou de psychopathes est aussi assez présent, ainsi que quelques ovnis ayant pour thèmes les virus mortels, les fantômes, les monstres de type Godzilla, ou des critiques de société.

 

 

 

http://www.reelfilm.com/images/darkwatr.jpghttp://www.reelfilm.com/darkwatr.htm

 

Il y a aussi le pays qui est important à mes yeux. Car, oui, je trouve que chaque nationalité a son propre style.

 

Par exemple, le japonais est selon moi le plus effrayant (et le plus célèbre grâce à Ring et Ju-On - The Grudge), mais également le plus lent en terme d'action. J'ai l'impression que c'est également celui qui s'essaie dans le plus de thèmes différents possibles.

 

 

 

http://www.tofugu.com/wp-content/uploads/2011/10/ju-on.jpghttp://www.tofugu.com/2011/10/24/top-10-japanese-horror-films/

 

 

Pour le cinéma coréen, très prolifique, c'est le Sadako style qui est de mise, les histoires de vengeance, le plus souvent via des supports multi-médias y est exploitée à fond. On y trouve quasiment toujours la même histoire à quelques nuances près : une femme au lourd sercret (qui ne sera dévoilé que lors du twist final) est "hantée" et/ou harcelée par un femme fantôme qui a tendance à éliminer petit à petit l'entourage de la protagoniste.

 

Je déplore même parfois le manque d'originalité de ces derniers, mais le côté moins lisse et, comme je l'ai écrit plus haut, bien moins politiquement correct par rapport à beaucoup de films japonais me plaît.

 

 

 

http://s.tf1.fr/mmdia/i/29/5/cello-haut-3687295wygrw_1713.jpg?v=1http://lci.tf1.fr/cinema/news/cello-horreur-made-in-korea-5015486.html

 

 

Il y a aussi le thaï : j'avoue que celui-ci est mon petit coup de coeur. On y reprend le Sadako style mais on change le type de héros et surtout on y ajoute de l'habileté scénaristique qui nous ferait oublier cette jeune fille au cheveux gras : un film d'épouvante qui se transforme tout d'un coup en thriller psychologique, ou un film dans le film... dans le film. et puis surtout les acteurs sont toujours particulièrement beaux (bien que je les accuse parfois d'être"débridés") et le jeu y est presque parfait.

 


 

http://s3.amazonaws.com/auteurs_production/images/film/alone--7/w448/alone--7.jpg

http://mubi.com/films/alone--7

 

En ce qui concerne les sujets qui font débat comme la compexité de certains scenari ou le fait certaines oeuvres sont plus difficiles à comprendre, vu que la société occidentale diffère énormément de l'extrême orientale.... Je vous dirais que parfois je suis perdue (et plus particulièrement à reconnaître les différents personnages), mais je m'y habitue petit à petit et je trouve cela enrichissant.

 

Autre débat qui fait rage sur l'internet mondial : les remakes américains. Pour en avoir vu certains, je dois vous avouer qu'ils ne sont pas tous mauvais tant qu'ils ne s'éloignent pas trop du scenario original (comme The Ring ou The Grudge), mais que les plus romancés m'ont déçue (Dark Water, ou Spirits, remake de Shutter).

 

Je reste donc accrochée aux originaux sans pour autant jeter la première pierre aux remakes, qui m'ont permis tout de même de découvrir le genre asiatique (The Ring, en l'occurence).

 

Bref, j'ai décidé d'établir une liste de films visionnés que j'agrémenterai au fil des semaines avec les liens vers mes critiques personnelles en espérant vous faire partager cette passion.

 

Cette liste n'est donc pas immuable : je rajouterais des films au fil de mes dévouvertes, et je peux également changer mon ordre de préférence si j'en vois certains plusieurs fois (par exemple, j'ai préféré The Red Shoes lors de mon second visionnage, par contre, j'ai moins aimé Muoi).

 

 

http://www.kavusclub.it/Amministra/public/Foto/878/shutter2004avi000370mv.jpghttp://www.kavusclub.it/schedafilm.php?id=878

 

Je m'excuse d'avance pour les puristes : je donnerai mes critiques sur les titres en anglais, car plus simple pour ma propre compréhension.

 

 

Voici donc les petits précieux (ou pas) :

 

 

J'ai adoré :

 

 

- Dark Water, Japon 2002 - épouvante, drame familial

- Ring, Japon 1998 - épouvante, horreur

- A Tale of Two Sisters, Corée du Sud 2003 - épouvante, drame psychologique

- The Eye, Thaïlande/Hong-Kong 2002 - épouvante

- Shutter, Thaïlande 2004 - épouvante

- The Red Shoes, Corée du Sud, 2005 - épouvante, horreur

- Alone, Thaïlande, 2007 - épouvante, thriller

- The Victim, Thaïlande, 2006 - épouvante, horreur

- I miss U, Thaïlande, 2012 - épouvante, drama

- Bloody Reunion, Corée du Sud , 2006 - horreur, slasher, thriller psychologique

- The Forbidden Door, Indonésie, 2009 - horreur, thriller psychologique


 

 

J'ai aimé :


- Muoi, the Legend of a Portrait, Corée du Sud, 2007 - épouvante

- Coming soon, Thaïlande, 2008 - épouvante, horreur

- Cello, Corée du Sud, 2005 - épouvante

- Audition, Japon 1999 - thriller horrifique, torture porn

- Ab-normal Beauty, Hong-Kong, 2004 - thriller horrifique

- Phone, Corée du Sud, 2002 - épouvante

- Blood island, Corée du Sud, 2010 - thriller horrifique, slasher

- Old Boy, Corée du Sud, 2003 - thriller

- APT, Corée du Sud, 2006 - épouvante

- Rattle, Rattle, Japon, 2006 - épouvante

- 4bia, Thaïlande, 2008 - film à sketches, horreur, épouvante, comédie

- Phobia 2 , Thaïlande, 2009- film à sketches, horreur, épouvante, comédie 

- Someone Behind you, Corée du Sud, 2007 - épouvante, suspense

- The House, Thaïlande, 2007 - épouvante, horreur

- Diary, Hong-Kong, 2006 - thriller psychologique

- The Maid, Singapour, 2005 - épouvante

 


Je n'ai pas trop aimé mais je leur trouve quelques qualités :


- Forbidden Floor, Corée du Sud, 2006 - épouvante, horreur

- Dead Friend, Corée du Sud, 2004 - épouvante

- Reincarnation, Japon, 2005 - épouvante

- Ju On 2, Japon, 2000 - épouvante, horreur

- Re-cycle, Hong-Kong/Thaïlande, 2004 - fantastique, fantasy

- Noroï, Japon, 2005 - épouvante, horreur, Blair Witch style

- Don't Click, Corée du Sud, 2012 - épouvante

- Click, Inde, 2010 - épouvante (remake de Shutter)

- The Cat, Corée du Sud, 2011 - épouvante, horreur

- Face, Corée du Sud, 2004 - épouvante, horreur 

- My Ex, Thaïlande, 2009 - épouvante, horreur

 

 

 

J'ai détesté :


- Suicide Club, Japon, 2002 - horreur

- Ring 2, Japon, 1999 - épouvante

Whispering Corridors 3 the wishing stairs, Corée du Sud, 2003 - épouvante, horreur

- The Empty Chair, Indonésie, 2006 - épouvante

- The Wig, Corée du Sud, 2005 - thriller psychologique, épouvante

- Appartment 1303, Japon, 2007 - épouvante

- White, the Melody of the Curse, Corée du Sud, 2011 - épouvante, horreur 

- Possessed, Corée du Sud, 2009 - horreur, thriller

- Memento Mori, Corée du Sud, 1999 - épouvante, drama

- Teke Teke, Japon, 2009 - épouvante, horreur

 

 

Je n'ai même pas pu aller jusqu'au bout :


- One Missed Call 1, Japon, 2002 - épouvante, horreur

- One Missed Call 2, Japon, 2005 - épouvante, horreur

- Doll Master, Corée du Sud, 2004 - horreur

- Arang, Corée du Sud, 2006 - épouvante, thriller

- Carved, Japon, 2007 - horreur, slasher

- Art of the Devil 2, Thaïlande, 2005 - horreur, slasher 

- Ghost Game, Thaïlande, 2004 - épouvante, survivor, comédie-horreur 

- I saw the Devil, Corée du Sud , 2010 - thriller

 

 

Je ne sais pas quoi en penser :


- Ju On, the Curse, Japon, 2000 - épouvante, horreur

- Kaïro, Japon, 2001 - inclassable

 

 

Je dois les voir prochainement :


- Thirst, Ceci est Mon Sang, Corée du Sud, 2009 - horreur

- 13 B, Inde, 2009 - horreur psychologique

- RoKKK, Inde, 2010 - épouvante

- Ju On White Ghost, Japon, 2009 - épouvante, horreur

- Dark Flight, Thaïlande, 2012 - épouvante, horreur

- Koma

- Battle Royal

- Kala

 

Vous pouvez le voir, je n'idolâtre en aucun le cinéma d'horreur asiatique: il n'y a pas que des perles, il y aussi de bons gros navets et je l'assume. Mais les meilleurs sont tellement forts qu'ils nous font oublier ces nanars...

 

Tous ces films sont facilement trouvables sur Internet dont une partie en streaming "légal" (Viki...).

Repost 0
Published by croushmoush - dans Divers
commenter cet article
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 20:30

Bonsoir à toutes !

 

 

Je vous remercie pour vos participations à mon dernier concours. C'est le bleu métalisé Flormar CW104 qui a gagné vos coeurs, suivi de près par le duochrome Golden Rose 314.

 

 

Sans plus attendre, voici le tirage au sort, effectué grâce à The Hat...

  071.png

 

072.png

 

Bravo Christ !

 

Merci de m'envoyer un mail grâce au formulaire de contact qui est situé sur la colonne de droite du blog. 

 

Je vous remercie toutes pour vos participations.

 

Si votre nom n'est pas sorti, ne vous inquiétez pas : je repars bientôt en vacances pour dévaliser une boutique Flormar et vous faire gagner de jolis vernis mats et pailletés.

 

A bientôt !

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/haul%20polishinail/9.png

Repost 0
Published by croushmoush - dans Give Away
commenter cet article

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2011%2012/untitled-1.jpg

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/3.png

     
   

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/4.png

  http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/modules%20nov%202012/picto_rss20.png

  http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/1.png

  http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/ban1.png

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/metalliques.png

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/holo.png

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/pailletes.png

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/flakies.png

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/cremes.png

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/shimmers.png

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/mats.png

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/bizar.png

  http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/2.png

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/chev.png

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/beauteacute.png

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/gimp.png

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/div.png

 

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/91.png

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/5.png

Mallard et Cosmos by PICTURE POLISH

La collection Matte de Golden Rose

 

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/92.png

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/6.png

  English  Italiano  español  deutsch

 

 

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/7.png

 

 

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/8.png   

 

 

 

http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/9.png

  http://pshiiit.files.wordpress.com/2012/04/boutique1.jpg?w=160&h=244

 

http://idata.over-blog.com/4/55/06/01/design-blog/logo-boutique.gif

 

http://www.polishinail.com/themes/perlamoda/img/logo.png

(8% de réduc' chez Polishinail hors pack à partir de 10€ d'achat avec le code CROUSH-8)

 

http://boutique.nailissima.fr/img/logo.jpg?1356948856

 

 

 

Et bien d'autres...

 

 

 

  http://i1059.photobucket.com/albums/t435/Moush95/bannieres%2003%2013/93.png

Le blog de Tasha

 

Tenshi No Hana

 

Sakura

 

Tartofraises

 

Nani

 

Originail

 

Keyvo

 

Cocochello

 

Claire's Nails

 

Pshiiit

 

Emerald Sparkled

 

Nailasaurus

 

Nail Side

 

Cuticule

 

Psycho Sexy

 

Tête de Thon

 

Scrap Audrey

 

De tout et de rien

 

Cozette

 

Au bout de mes doigts

 

Liloo

 

Laurence

 

Tiffany

 

Gybouille

 

Lilly Bellule

 

Shabondy

 

Cha_Mallow

 

Chroniques d'une Greluche

 

Aleenails

 

Sweet Sugar

 

Pmabelle

 

Bulleuw

 

Le Blog de Polishinail

 

 

 

blogger

blogger

blogger

blogger